ATTENDEZ DE M’ENTERRER POUR CHANTER


Un père meurt en Algérie. De l’autre côté de l’océan, une petite fille fantôme reçoit une boîte remplie de ses lettres. Par la forme d’une correspondance posthume, elle interroge les fragments de son identité multiple. Combien de personnes parlent dans son ventre ? Qui est-elle en train de digérer? La narratrice se dédouble. Le temps se disloque. Deux sœurs inconnues, « nébuleuses, femmes de l’entre-deux, formes composites », se rencontrent dans l’imaginaire de l’écriture pour apprendre enfin à déjouer l’héritage.

Attendez de m’enterrer pour chanter est un récit poétique où s’entremêlent les voix d’une filiation engouffrée dans les silences et les violences accumulées au fil des générations. Ce livre hybride accueille également des œuvres de l’autrice qui superposent aux photographies de l’Algérie des sculptures, gardiennes du soin et de la possible métamorphose du réel.



© Ariane Leblanc